La Trace Chorégraphique

Installation interactive / Video / Direction artistique

 
Le Regroupement québécois de la danse (RQD) est une association à but non lucratif qui défend les intérêts de plus de 500 professionnels de la danse. Fondé en 1984, le RQD représente tous les acteurs de la danse professionnelle: interprètes, chorégraphes, enseignants, chercheurs, diffuseurs spécialisés, compagnies de danse et organismes locaux. Chaque printemps, ils dialoguent avec le public en proposant un événement participatif baptisé La trace chorégraphique. Au sol, les empreintes de différentes chorégraphies invite le public à suivre les pas et danser dans la rue. J’ai été mandaté en 2012 pour travailler sur leur événement annuel et développer un concept unique en collaboration avec la célèbre compagnie les Ballets Jazz de Montréal. En plus des traces de pas installés au sol, nous avons travaillé sur une expérience numérique. Les codes QR permettaient aux spectateurs de visualiser, via un téléphone intelligent, des extraits chorégraphiques pour les aider à visualiser la performance au complet.
En plus de la stratégie et du design, j’ai travaillé sur la direction artistique, la préparation du tournage et le montage de 7 extraits de vidéos. À la fin du projet, et pour célébrer le 30e anniversaire du Ballet Jazz de Montréal, j’ai travaillé sur une installation vidéo sur les 10 écrans qui s’est déroulée tout l’été à la Place des Arts.
 

Direction artistique, Design & montage vidéo Anais Favier — DOP Geoffrey Webb — Production & coordination Karyne Doucet-Larouche — Équipe vidéo Andrée-Anne Garneau, Victor Lamontagne, Jean-François Piché, Vincent de Repentigny
Une coproduction du Regroupement québécois de la danse et des BJM – Les Ballets Jazz de Montreal avec le soutien de la Place des Arts et du Partenariat du Quartier des spectacles.